Les pollutions sonores représentent un problème courant, mais facilement remédiable grâce à l’isolation phonique du logement. De manière générale, elles entraînent fatigue et stress, avec lesquels peuvent s’ajouter divers problèmes de santé. En outre, ¼ Français avoue souhaiter quitter leur résidence actuelle en raison des nuisances sonores. Visant à démêler le vrai du faux sur l’isolation phonique à travers ces idées reçues, ce dossier vous aide à trouver les axes d’amélioration du confort acoustique de votre logement.

Les matériaux d’isolation phonique contribuent à l’efficacité énergétique du logement

C’est faux ! L’installation d’une isolation acoustique ne signifie pas nécessairement que le bâti va bénéficier de meilleures performances énergétiques. Sur le plan phonique, on doit tenir compte de la densité de l’isolant. Alors qu’en termes d’isolation thermique, c’est l’épaisseur qui joue. Évidemment, le confort peut s’en trouver amélioré, pourvu que le choix de l’isolant soit bien adapté.

>> Testez notre logiciel ici 

Les constructions neuves ont une meilleure isolation phonique

C’est faux. Le niveau d’isolation du logement neuf dépend de sa conception. Par ailleurs, le confort acoustique est subjectif et varie énormément suivant la sensibilité personnelle des individus. Si le logement neuf en question est certifié NF Habitat, il y a des chances qu’il dispose d’une excellente isolation phonique, puisque la sélection des isolants et leur mise en œuvre, ainsi que la conception du bâti sont encadrés par un référentiel.

Tous les logements antérieurs à 1974 devraient faire l’objet d’une amélioration de l’isolation phonique. Des travaux de rénovation énergétique tels que la pose de nouveaux revêtements au sol ou la mise en place de faux plafonds devraient être envisagés. Si vous avez un projet d’isolation phonique de votre logement, suivez ce lien pour en savoir plus à ce sujet.

Le capitonnage de la porte est efficace pour absorber les bruits

C’est faux. Capitonner la porte est censé offrir à la porte des propriétés d’isolation phonique. Cependant, vous n’obtiendrez aucun résultat dans l’isolation phonique de votre logement si vous tapissez le vantail seul sans traiter tout le périmètre de l’ouverture.

Remplacer les fenêtres protège des bruits

C’est vrai et faux. Vous pouvez effectivement améliorer l’isolation phonique de votre logement avec la pose de double vitrage. Ce dernier est efficace pour réduire les pollutions sonores émanant de l’environnement extérieur. Néanmoins, les fenêtres à double vitrage ne protègent pas des bruits aériens intérieurs, que vous percevrez davantage.

Pour l’isolation phonique du logement, le triple vitrage est meilleur que le double vitrage

C’est faux ! On pourrait penser qu’installer un triple vitrage optimise l’isolation thermique ou phonique du logement. Toutefois, étant efficace contre les températures inférieures, il est uniquement utile dans les régions froides. Le triple vitrage est une solution répondant uniquement à un besoin thermique.

Une isolation phonique du logement bien réalisée protège totalement des bruits

C’est faux. Notamment dans les grandes villes et dans les copropriétés, le bruit sera omniprésent. Cependant, on retiendra la notion du seuil à ne pas dépasser, imposé par la réglementation. Pour vous donner quelques repères, une conversation a un niveau sonore de 60 décibels approximativement. Un bébé qui pleure produit un bruit d’environ 110 décibels, tandis que le niveau de bruit d’un coup de marteau est de 120 décibels. La loi oblige à respecter le seuil de 53 décibels pour l’isolation de logements mitoyens ou entre un logement et une circulation commune en présence de 3 portes.

Sans voisin en dessous, on peut faire autant de bruit que l’on veut quand on est au rez-de-chaussée

C’est faux. Habiter dans un appartement du dessous ne vous autorise pas à vous laisser aller au bruit. En effet, le son s’insinue à travers d’anciens conduits de cheminées, les cloisons, les murs mitoyens… Il se diffuse dans tous les sens : d’un logement de même niveau à l’autre, le son peut aussi monter. Surtout, les basses fréquences.